La grippe A et le dilemme du vaccin

Publié le par L'oiseau moqueur

Tu le fais ou tu le fais pas ? C'est la question du moment qui divise. Y a ceux qui ont déjà choisi et qui se feront vacciner contre la grippe A, y a ceux qui rejettent en bloc cette idée-là et puis, y a ceux qui savent pas quel camp choisir.

Il faut dire que la polémique fait rage autour de ce vaccin. Est-ce qu'il est vraiment efficace ? A-t-il été sufisamment testé ? Quels sont les effets secondaires ? D'un côté, les opposants ont  leurs théories : complot des labos, stratégie politique, vaccin dangereux... De l'autre côté, il y a les discours alarmistes sur le virus H1N1 et les ravages qu'il va provoquer dans la population. Comment se faire sa propre opinion ?

J'ai trouvé des réponses à quelques-unes de mes questions dans un papier du Monde daté du 28 novembre et intitulé Quatorze questions sur la vaccination. Parmi les autres questions abordées : A partir de quel âge faut-il faire vacciner les enfants ? Les adjuvants sont-ils dangereux ? N'est-il pas trop tard pour se faire vacciner ? Et puis, cette grippe A est-elle vraiment dangereuse ? Je trouve qu'il fait le tour des questions essentielles.

Ensuite à chacun de se décider. Moi, j'attends que la Sécu m'envoie une convocation. Je pense déjà que je choisirai la petite piqûre : certes, cette grippe ne me tuera sans doute pas, pas plus en tout cas que la grippe saisonnière, car je suis en bonne santé.

Mais si je contaminais des personnes plus fragiles et que le virus leur causait des complications ? Et puis, je fais plutôt confiance aux scientifiques qui ont mis le vaccin au point. Ce n'est que mon avis. Chacun doit faire avec sa conscience dans cette histoire. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kat 03/12/2009 16:00


je comprends ton point de vue, par contre pour ce qui est de faire confiance aux scientifiques qui ont fait le vaccin, non. Car ces scientifiques travaillent pour des grands labo pour qui le
principal but est de faire de l'argent. Je prends l'exemple du vaccin contre le tétanos : jusqu'à il y a pas longtemps, il existait un vaccin qui contenait moins d'aluminium et qui était moins cher
que celui en vente actuellement. Mais le labo a arreté de le produire car il rapportait moins. Voilà. On a donc un vaccin qui coute plus cher à la sécu et qui est potentiellement plus toxique.
Qu'est-ce qui me dit qu'ils n'ont pas fait la même chose pour le vaccin de la grippe A et utilisé des ingrédients moins chers mais à risque?


L'oiseau moqueur 13/12/2009 20:38


@Kat : Effectivement, la commercialisation du vaccin DTPolio de Sanofi Pasteur qui ne contenait pas d'aluminium a été suspendue en juin 2008. Mais les autorités sanitaires
françaises expliquent que cet arrêt de la vente a été décidé par mesure de précaution : les médecins ont constaté une augmentation importante du nombre d'allergies (urticaire) suite à la
vaccination, avec quelques cas d'hospitalisation. Et il ne s'agirait que d'une suspension, pas d'un arrêt définitif. Mais peut-être as-tu d'autres infos sur ce sujet ?


simone 03/12/2009 13:51


Tu as raison! Cette question du vaccin...oui ou non...crée parfois même des ennuis. Les gens deviennent super sensibles à la question. On vit quand-même dans un pays libre...moi, je me suis
décidée....je ne me ferai pas piquer....ni mes enfants d'ailleurs! Je suis plutôt mon instinct qui me dit "non"....et la confiance aux médecins n'est pas tjs au RDV!J'espère qu'on sera épargné
jusqu'à notre départ au soleil! Au retour on verra bien si la pandémie est finalement 'arrivée! Bises!